Frais financiers et charges assimilées (COMPTE 67)

Frais financiers et charges assimilées (COMPTE 67)

1- Présentation :

Ce compte enregistre l’ensemble des charges financières dues à différents tiers intervenant dans le financement de l’entreprise (à l’exclusion de la rémunération des capitaux propres et à celle des services bancaires).

 

Lorsque l’entreprise considère comme frais à immobiliser les intérêts intercalaires dus sur la période de construction d’une immobilisation, ces intérêts sont d’abord comptabilisés au débit du compte 6700 — Frais financiers, puis transférés au débit du compte d’immobilisation concerné par le crédit du compte 7200 — Production immobilisée.

Des nomenclatures internes à l’entreprise doivent permettre de raccorder les intérêts payés ou dus aux emprunts ou avances reçues auxquels ils se rapportent.

Le compte 67100 — Intérêts des emprunts enregistre le montant des charges financières et assimilées que l’entreprise doit payer, en rémunération de l’utilisation des capitaux ou des avances de fonds qui lui ont été consentis par des tiers ou des entreprises liées.

Le compte 6720 — Intérêts dans loyers de crédit-bail et contrats assimilés enregistre la quote-part des charges financières dans les redevances versées par l’entreprise locataire (cf. Opérations et problèmes spécifiques).

Le compte 6730 — Escomptes accordés enregistre le montant des réductions que l’entreprise consent sous forme d’escompte de règlement aux clients qui s’acquittent de leurs factures ou règlent leurs créances avant le terme normal d’exigibilité.

Le compte 6740 — Autres intérêts enregistre les charges financières versées aux associés et à divers tiers.

Le compte 675 — Escomptes des effets de commerce enregistre, après la remise au banquier de l’effet à l’escompte, lors de la réception du bordereau d’escompte, le montant indiqué sur le décompte bancaire, au titre des frais prélevés pour l’opération d’escompte.

Le compte 6760 — Pertes de change enregistre à son débit les pertes de change supportées par l’entreprise au cours de l’exercice. Les écarts de conversion négatifs constatés à la clôture de l’exercice sur les disponibilités en devises sont considérés comme étant des pertes de change supportées. Le compte 6760 —Pertes de change ne doit pas être confondu avec le compte 4780 — Ecarts de conversion-Actif qui n’enregistre que les pertes probables de change.

Le compte 6770 — Pertes sur cessions de titres de placement enregistre les charges nettes effectivement supportées par l’entreprise lorsque cette dernière réalise des pertes sur titres dont le prix de cession se trouverait inférieur au prix d’acquisition. Dans le cas d’espèce, la perte subie, à savoir la différence entre la valeur d’entrée et le prix de cession, net toutefois des frais de cession, est portée au débit du compte 6770 —Pertes sur cessions de titres de placement. Dans le cas où les frais de cession sont enregistrés distinctement (décalage de facturations), ils sont également portés au débit du compte 6770.

Le compte 6780 — Pertes sur risques financiers enregistre les pertes subies sur des opérations financières comportant un risque autre que le risque de perte de change. Exemples : rentes viagières, instruments de trésorerie, primes, options…

Le compte 6790 — Charges provisionnées financières enregistre le montant des charges financières potentielles évaluées à l’arrêté des comptes, nettement précisées quant à leur objet, mais dont l’échéance ou le montant est incertain.

 

2- Fonctionnement :

Le compte 6700 — FRAIS FINANCIERS ET CHARGES ASSIMILEES est débité des frais dus et des pertes financières constatées par le crédit des comptes de tiers concernés ou des comptes de trésorerie.

Le compte 6700 — FRAIS FINANCIERS ET CHARGES ASSIMILEES est débité des dépréciations à court terme des titres de placement par le crédit du compte 5900 — Dépréciations et risques provisionnés (Trésorerie).

Le compte 6700 — FRAIS FINANCIERS ET CHARGES ASSIMILEES est crédité pour solde à la clôture de l’exercice par le débit du compte 1300 — Résultat net de l’exercice.

Le compte 6700 — FRAIS FINANCIERS ET CHARGES ASSIMILEES ne doit pas servir à enregistrer :

–        les remboursements d’emprunts contractés ou d’avances reçues il faut utiliser le compte 1600 — Emprunts et dettes assimilées

–        les intérêts intercalaires d’emprunts dus au titre de la période de construction et de mise en route des immobilisations il faut utiliser le comptes de la classe 2 concernés

–        les commissions et courtages bancaires, rémunérations de services il faut utiliser le compte 6310 — Frais bancaires

–         les primes de remboursement afférentes aux obligations amorties au cours de la période il faut utiliser le compte 2060 — Primes de remboursement des obligations

3- Documents de base et piste d’audit :

Le compte 6700 — FRAIS FINANCIERS ET CHARGES ASSIMILEES peut être contrôlé à partir des relevés de banque et décomptes d’intérêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moteurs de recherche :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *